20-24 novembre : Vitrines de l’industrie et du secteur privé



La semaine dernière, du mardi 20 au samedi 24 novembre 2018, la Ministère de l’Industrie et du Développement du Secteur Privé en collaboration avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ont organisé les Vitrines de l’industrie et du secteur privé.



Pendant ces 5 jours, accompagné par le service Pole stage & Job de la Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le service Site Web de l’Université d’Ambohitsaina a eu l’occasion de participer aux salons. L’outil d’orientation scolaire et professionnelle au site www.univ-antananarivo.mg/guide était l’objet de l’exposition.



Connu comme guide pour les étudiants et les chercheurs d’emploi, cette fois-ci, on a intégré cette application dans la vie professionnelle. C’est un projet qui a pour but d’évaluer et de renforcer la capacité des ressources humaines aux seins des entreprises selon les exigences du marché international. Une fiche métier contenant 1011 professions fournit toutes informations catégorisées selon les taches effectuées, les connaissances acquises, les compétences demandées, les habilités ainsi que les compétences techniques et outils maitrisés. A part, il y a aussi le test d’intérêt professionnel afin de connaitre les carrières correspondantes au profil professionnel résultant jugé selon le niveau des critères suivantes : Réaliste, Investigateur, Artistique, Social, Entrepreneur et Conventionnel.



Durant la vitrine, des centaines de visiteurs se sont intéressés à notre projet. Des étudiants, des diplômés en recherche d’emploi et surtout ceux qui sont déjà dans le monde de travail étaient les plus séduits par la performance de l’outil. Parmi eux, il y en a qui ont demandé de collaborer avec le chef du projet en question et ont pris ses contacts. Plusieurs ont donné leurs avis avec des suggestions pour l’amélioration du lancement du projet surtout sur l’intégration du sujet dans la situation économique et politique à Madagascar.



Entre les touchés, un journaliste malagasy du France 24 avait récolté des informations concernant l’apport du projet au développement durable de notre pays. De plus, il en a ajouté ses opinions sur la vulgarisation du projet sur les réseaux sociaux. Il ne s’est pas contenté de ses suggestions mais il a proposé à ses collègues de la Télévision MBS (Madagascar Broadcasting System) de procéder à un reportage. Ce dernier s’est montré enthousiaste à l’idée de faire un interview concernant l’impact de ce projet sur la situation des jeunes vue le taux de chômage de la population malgache très élevé (85% dont 83% âgés de 15 à 30 ans). Cette rubrique a été diffusée sur la chaine MBS lors de l’émission journal du soir du 20 Novembre 2018.


Fenitra Rasamiony