Angaredona 2014 : De la musique vivante à profusion


L’Association des Médiateurs Culturels présente, durant cette semaine, le festival Angaredona 2014 à Antananarivo. L’occasion pour le public de se familiariser un peu plus avec les différentes musiques vivantes de Madagascar. Plusieurs ateliers et conférences-débats figurent également au programme.


Cette 11ème éditionest riche en nouveautés côté programmation. Le festival dispose d’une scène découverte pour mettre en avant les talents en herbe, en l’occurrence le fameux valihiste, muse de la culture malgache et camerounaise, le groupe « Fontsy » qui donne un style original au tandonaka, et d’autres artistes qui ont en commun l’immersion dans la musique traditionnelle malgache. Angaredona 2014 symbolise la diversité culturelle parles différents styles musicaux qui vont rythmer l’événement : fusion, bà gasy, folk malagasy, salegy, mangaliba, percussion, maloya, ou encore tandonaka. Plusieurs artistes seront présents, tels que « Mo’art », groupe créé en novembre 2012, dont la vocation est d’associer les talents des musiciens pour donner un nouveau souffle de vie à la culture malgache. Parmi ce panel d’artistes, on ne peut omettre le groupe « Sorapo » (écrits et cris), fondé en 2004 à Antsirabe, qui veut transmettre la culture malgache à travers ses chansons. La chanteuse Marie-Chantal Talike, originaire du village d’Ifotake, dans le Sud de Madagascar participe également à ce festival. Elle est connue pour ses chants polyphoniques et antandroy. Le groupe dans sa discipline compose et interprète de la musique traditionnelle malgache.


André Rakotoralahy n’est plus à présenter aux mélomanes, car il a porté haut les couleurs de la valiha sur le plan international, à travers la valiha chromatique. Retalo Randrianarison ou « Noir » est originaire de Toliara et subjugue ses fans grâce à un mélange d’harmonies simples mariant le mangenaky, le tsapiky, le slow, le rythme sud-af, le funk et un peu du jazz. Sans oublier Christophe Ranomenjanahary ou Miminy, dont la musique est influencée par le style traditionnel du Sud. Dans cette même lancée, Angela Servin ou Ange-Lah pour son nom de scène est une danseuse et interprète du groupe Hazolahy. Ce festival Angaredona 2014 verra aussi la présence de Solika, signifiant « jeunes amateurs d’Art », groupe créé en 1970. Pour donner un style encore plus vivant à cet événement, Kiltir Madafeo chantera en a cappella avec ses quatre voix mixtes.