Assemblée générale de l’AUF 2017 : bonne visibilité de Madagascar


L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) a tenu à Marrakech (Maroc), du 10 au 12 mai 2017, l’Assemblée générale des institutions membres qui a lieu tous les quatre ans. Cette dernière édition aura vu la participation de quelque 678 universitaires venus du monde entier. Mme Michaelle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie, a honoré de sa présence l’ouverture de cette 17e Assemblée générale qui fut placée sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.


M. le Recteur Jean-Paul de Gaudemar,lors de la cérémonie inaugurale de l’AG AUF 2017


La délégation malgache était composée de 18 chefs d’institution (15 institutions publiques et 3 privées) dont les présidents des 6 universités publiques. Ont également assisté à cette Assemblée générale M. Erick Rajaonary, président du FIVMPAMA et membre du Comité d’Orientation Stratégique de l’AUF et Mme Irène Rabenoro, professeure titulaire à l’Université d’Antananarivo, membre du Comité de visite de l’AUF et ancien membre du Conseil Scientifique de l’AUF (2007-2012).
Les participants ont adopté la Stratégie 2017-2021 de l’Agence qui vise à répondre aux 3 principaux défis posés aux membres : la qualité de la formation et de la recherche, l’employabilité et l’insertion professionnelle des diplômés, et le rôle des universités dans le développement global et local.
L’Assemblée générale a par ailleurs permis de renouveler les membres des instances de l’AUF, telles que le Conseil d’Administration et le Conseil Associatif. M. Sorin Cîmpeanu, recteur de l’Université des Sciences agronomiques et de Médecine vétérinaire de Bucarest (Roumanie), a été élu Président de l’AUF. Il succède ainsi à M. Abdellatif Miraoui, président de l’Université Cai Ayyad (Maroc), élu lors de la précédente Assemblée générale qui s’était tenue à Sao Paulo (Brésil) en 2013.
Côté malgache, M. Victor Harison, directeur général de l’INSCAE, a fait une intervention dans le cadre de la Table ronde sur le thème « Les universités face au défi de l’insertion professionnelle » avant de quitter le Conseil d’administration au terme de son dernier mandat. Le président de l’Université d’Antananarivo, M. Panja Ramanoelina, a été élu membre du Conseil d’Administration, composé de 16 personnes. Il siège également au Conseil associatif de l’AUF au sein duquel il a été élu membre du Bureau. M. Ramanoelina a déjà fait partie du Conseil scientifique de l’AUF (2008-2013). Mme Cécile Manorohanta, présidente de l’Université d’Antsiranana, en est actuellement à son deuxième mandat au sein de ce conseil.


Madagascar peut se féliciter de ce que le nouveau Vice-recteur de l’AUF, qui a pris ses fonctions quelques jours avant l’Assemblée générale, soit un Français d’origine malgache. Il s’agit de M. Clément Ramiarinjaona, professeur des universités au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM). Ancien élève de l’Ecole supérieure polytechnique d’Antsiranana (Madagascar), il a été chargé de mission en Sciences de l’ingénieur à la Direction générale de la recherche et de l’innovation du ministère français de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, pendant 3 ans avant de rejoindre l’AUF.


Les membres de la délégation de l’Océan Indien,composée d’universitaires comoriens,malgaches et mauriciens,lors de l’éléction pour le renouvellement des membres du Conseil d’administration


Madagascar possède tous les atouts pour réussir la mise en œuvre de la Stratégie 2017-2021 adoptée à Marrakech. Il appartient à l’ensemble de la communauté universitaire de relever le défi.