Bac 2014 : Le succès à la clé

Lancée dès le mois de janvier, l’organisation de l’édition 2014 du baccalauréat suit scrupuleusement le timing qui avait été défini à la clôture des travaux de la session précédente. Une fois les épreuves d’éducation physique et sportive bouclées, en juin et juillet, les candidats pour l’enseignement technique et technologique (4 749 sont en lice) ont commencé à plancher cette semaine et seront suivis, lundi prochain, par leurs camarades de l’enseignement général
(61 155 inscrits).La session 2014 a débuté sans problème notable pour les centres d’examen de la Région Analamanga.
Les sujets ont été acheminés le 9 août pour les centres périphériques. Les chefs de circonscription scolaire, escortés d’éléments de la Gendarmerie, ont procédé à l’enlèvement des sujets pour leurs centres respectifs. Pour la capitale, les trois centres d’examen (Institution Sainte Famille-Mahamasina, Lycée technique et professionnel-Ampefiloha, Lycée moderne-Ampefiloha) bénéficient de l’assistance d’au moins deux agents de police. Cette collaboration avec les forces de l’ordre (Gendarmerie et Police nationale) est devenue habituelle, particulièrement pour la sécurisation des sujets d’examen, des convois de sujets, des centres d’examen et, bien, sûr du centre de traitement des copies et de l’Office du Bac d’Antananarivo. Toutes les mesures de précaution ont été prises pour que cette édition 2014 soit une réussite. Pour les candidats, qui auront fait le nécessaire, et pour les organisateurs.