Bibliothèque et Archives Universitaires : vers la révolution numérique


La BAU ayant comme responsable Eva Andriamasimanana Rakotovao, est un organe d’appui technique à la pédagogie, la recherche et l’administration en matière d’information documentaire, a pour attribution d’optimiser et rationaliser les ressources mises à sa disposition au profit des utilisateurs.


Dans les circonstances actuelles où les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication ne cessent d’évoluer, la BAU apporte sa différenciation qui s’appuie sur l’offre de services proposés, mais également sur le personnel, le niveau de qualité et les processus de réalisation de la prestation. Ainsi, les objectifs précisent le point d’arrivée souhaité, la satisfaction des lecteurs, et la stratégie identifie la trajectoire pour l’atteindre. Cette trajectoire est axée sur les moyens humain, matériel et financier et surtout sur la révolution numérique. Le lien entre information et numérisation est du reste tellement fort que les produits d’information dégagés prennent, en général pour la bibliothèque, différentes formes : documents écrits (livres, ouvrages, guides, journaux, magazines, bases de données), documents sonores (musique, programmes radio), documents multimédias (sites Web, CD-ROM) ou documents informatiques (logiciels).



Actuellement elle dispose 362 986 de collections et 1 197 d’usuels, lesquels sont constitués d’ouvrages, de périodiques, de cartes, de posters, de CD, de DVD, de VCD, de cassettes audiovisuelles et de classeurs.


Dans le cadre du renforcement de capacité du personnel, grâce à l’appui institutionnel belge,la Bibliothèque Universitairea pu participer à la modernisationet à l’innovation du système d’information et de gestion, à l’acquisition d’équipement en matériels informatiques des bibliothèques des Départements et la mise en réseau de ces derniers. Tout ceci permet aux étudiants et aux enseignants d’accéder à des données mises à jour, sans effectuer des déplacements.


Pierrette Rasoanomenjanahary