CRECI : Centre de Recherche et d’Etudes sur les Constructions Identitaire


Le Centre de Recherche et d’Etudes sur les Constructions Identitaires a été crée au sein de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (Université d’Antananarivo), en 2009.


La création du Centre vise à la confrontation de différents domaines des sciences de l’homme et de la société sur le thème de l’identité. Le choix de cette thématique se justifie par le contexte actuel où nous vivons. Il est nécessaire de se poser des questions sur cette notion complexe, mouvante, en perpétuelle (re)construction, liée à des configurations multiples : l’individu, la nation, l’ensemble régional et l’appartenance plus vaste qui est le monde, amenant ainsi à inscrire les réflexions dans une dialectique de la singularité, l’individualité et la pluralité, la diversité.


Les domaines concernés


Divers domaines d’études sont interpellés comme la culture, le politique, l’économie, le patrimoine, l’histoire, les questions relatives à l’espace, l’éthique, les langues, l’éducation, les productions littéraires…


Ses principaux objectifs


- La compréhension de l’homme et du monde actuel,


- La production de nouvelles connaissances dans la thématique en question,


- L’expertise,


- La valorisation des résultats de recherches dans les domaines constituant le Centre.


Son directeur


RAFOLO ANDRIANAIVOARIVONY, professeur, archéologue


Ses membres


MARSON Magali Nirina, littéraire


RAJAONESY Beby Vololona, littéraire


RAKOTONIERA Zoly, littéraire


RAKOTOVAO Roland, historien


RANARIVONY Richard, historien


RANDRIANAIVOARIJAONA Lanto Charlys, littéraire


RARIVOMANANTSOA Herimampita, bioéthicien


RASOLOARISON Jeannot, historien


RAZAFINDRALAMBO Lolona, anthropologue


RAZAKARIVONY Tantely, linguiste


RODIN Serge Henri, littéraire


TIANA RAZAFINDRATSIMBA Dominique, sociolinguiste


Ses activités


Un séminaire interne a lieu mensuellement où chaque membre présente un travail de recherche ou une communication scientifique sur le thème de l’identité. L’intervention est suivie d’un débat autour de la question traité.


Le Centre a organisé un colloque international « Madagascar : 50 ans d’indépendance », du 01 au 04 décembre 2010, qui a eu pour objectif de dresser un état des lieux des 50 ans d’indépendance à travers une approche universitaire, de réfléchir sur le devenir du pays, de ses hommes et de ses institutions. Il s’agissait également de débattre sur les questions identitaires et sur la (re)construction nationale