Conférence inaugurale du musée de la photographie à Madagascar


A part les reliques, les objets de l’époque de la Royauté, il est à savoir que les photographies sont aussi des patrimoines culturels. Le huitième art qu’est la photographie est un témoin visuel qui peut nous démontrer l’évolution de l’histoire de Madagascar



 Le projet d’une Musée de la photographie à Madagascar est le fruit de la thèse de l’historienne Helianta Rajaonarison soutenue à l’Université d’Antananarivo en 2014. Réalisée l’année 2015 sous une version virtuelle en collaboration avec un mécène Belge, Cedrick Dock et un photographe amateur Tsiry Solofomihanta. En novembre 2015, l’inauguration du musée a été réalisée via internet et une exposition chez l’Alliance Française d’Antananarivo. Près de 4.500 photographies de la période pré-coloniale jusqu’en 1960 ont déjà été numérisée en partenariat avec des organismes ou des propriétaires d’archives photographique et le site photo-madagascar.com a vu le jour avec les réseaux sociaux.


 Pour les enseignants chercheurs, étudiants et grand public, curieux de découvrir le monde du patrimoine photographique, une conférence inaugurale du Musée de la photographie s’est tenue le 14 février 2018 à l’Institut Français de Madagascar mettant accent sur la genèse et la naissance du projet sur l’intervention des fondateurs. La version physique a été bâtit et est située à la Maison des maires, dans la Haute Ville à Anjohy et sera accessible au grand public. Le musée servira à conserver et à exposer ces patrimoines photographiques malgaches et à les faire connaitre à tous nos concitoyens.



 Les photographies rendent de vibrant hommage au passé de Madagascar à travers ces magnifiques clichées que les archives ont pu conserver. Il est temps de se rendre compte que l’on possède un patrimoine du huitième art qui sera toujours là pour rappeler et valoriser notre histoire auprès de nos générations futures.