Conservation de la Biodiversité - Coopération chinoise avec le SAJOREC

La problématique de la conservation de la biodiversité ainsi que la formation des équipes de recherche reste encore un défis dans le monde entier. A travers le centre de recherche Sinon-African Joint Research Center qui est base a Kenya, la Coopération Chinoise et l’Université d’Antananarivo a signe un protocole d’accord a été signe a la salle de conseil de la Présidence de l’Université le mercredi 29 juillet. Le protocole d’accord a été signe par M. Qing Feng Wang, le Directeur Exécutif de SAJOREC, et le Prof. Panja Ramanoelina, Président de l’Université d’Antananarivo. A travers le Jardin Botanique de Wuhan au sein de l’Académie des Sciences en Chine, les parties prenantes apprécient l’importance du partage des ressources disponibles afin de promouvoir la conservation de la biodiversité et du renforcement des capacités de chercheurs.

Les principaux objectifs de cette coopération consiste a apporter un enseignement haut de gamme a travers la recherche, le partage d’expériences, l’innovation et le développement technologique, ainsi que le renforcement de capacité dans les domaines portant des intérêts mutuels. Ainsi, il est important d’établir un instrument pour initier des collaborations pour l’épanouissement des deux parties.

Des échanges de compétences dans les institutions sont avères nécessaires quand il s’agit d’échange entre le corps académique, de stages pour le personnel administratif et technique, et de mobilité pour les étudiants. Les échanges d’expériences et de ressources toucheront les domaines d’intérêts mutuels, spécialement dans la conservation de la biodiversité, l’utilisation des ressources bios, le contrôle de la pollution de l’eau, et les stratégies résolvant les conflits entre le tourisme et la protection de l’environnement. Les résultats de recherche seront publies en précisant la coopération sur les projets d’intérêts mutuels.