Coopération entre l’Université d’Antananarivo et l’Ambassade de la Corée du Sud : les échanges universitaires progressent en matière de systèmes politiques et socio-économiques


L’Université d’Antananarivo a continué d’assumer son rôle de ville de réflexion, digne de son emplacement appelé Ambohitsaina. La Corée du Sud a eu son indépendance en même temps que Madagascar, la comparaison de l’évolution politique et la croissance économique des deux pays a fait récemment l’objet d’un sujet de réflexion. C’est le thème choisi lors d’une conférence-débat organisée par Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de la République de la Corée du Sud, Lim Sang-woo, et par Monsieur le Président de l’Université d’Antananarivo, Professeur Mamy Raoul Ravelomanana, le mercredi 29 mai 2019 au Grand Amphi EGS du Campus d’Ambohitsaina. Salle remplie, écran large, équipements d’interprétation en direct en anglais-français, la conférence se déroule dans un échange paisible et de compréhension mutuelle des systèmes politiques et socio-économiques de chacun de ces pays.




Intervenants de la première partie de la conférence-débat


Dans la première partie, le Professeur Mamy R. Ravelomanana, en tant qu’expert malagasy en économie, a fait sa présentation sur l’autocratie et la démocratie, en montrant en évidence la faiblesse des aspects politiques et sociaux. Il a évoqué le cas de la fréquence des mouvements populaires, la fuite fiscal, le clientèlisme ainsi que les vindicts populaires. Pour l’intervention d’experts coréens, le Professeur Wonbin Cho a continué les séries de présentation en accentuant sur les changements démocratiques à la Corée du Sud et Madagascar en illustrant la perte de Madagascar en 2009. Le Professeur Okyun Lee a proposé l’application du présidentialisme en perspecive. Les questions des assistants s’articulaient autour de la structure du parlement coréen, du mouvement populaire paisible en Corée du Sud, ainsi que le taux de participation élevé aux élections de la Corée du Sud comparé à celui de Madagascar.




Assistants de la conférence-débat incluant SEM l’Ambassadeur de la Corée du Sud


Pour la deuxième partie, le Professeur Dongsuk Kim a dévéloppé son sujet sur la démocratie et le développement économique de la Corée du Sud et des cas de pays africains. Quant au Dr Herinjatovo Aimé Ramiarison, son exposé a permis de revisiter le lien entre la démocration et la croissance économique selon des études empiriques des échantillons de pays dans le monde. Il a considéré le cas particulier de Madagascar en confirmant ce lien.


Interviewé sur le micro de la RUA 107FM, Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de la Corée du Sud remercie l’Université d’Antananarivo d’avoir accepté l’organisation de cette conférence-débat qui intéresse beaucoup d’étudiants. "Les étudiants en économie et en administration seront les futurs leaders du pays, alors ce serait bien de leur inculquer dès le plus jeune age les bonnes visions et la réalité afin d’améliorer le système politique et socio-économique des deux pays", s’exprime t-il. Pour sa part, SEM l’Ambassadeur a évoqué : "Les échanges universitaires comme celui ci nous permettent aussi de comprendre le fonctionnement d’un pays comme Madagascar".




Membres du staffs de l’Université, les partenaires, ainsi que les étudiants