Culture entrepreneuriale : A inculquer dès l’entrée à l’Université

Etat d’esprit créatif, curieux et débrouillard ; c’est que notre société a vraiment besoin. Afin de créer son propre entreprise, disposer d’une culture entrepreneuriale mérite d’être abordé dès l’entrée à l’Université. Il s’avère que la filière Gestion dispose déjà d’un parcours en master entreprenariat qui forme des futurs gestionnaires. Mais la semaine de la culture est dédiée aux étudiants niveau licence. En effet, les 30 000 étudiants de l’Université peuvent tous créer leur propre entreprise si nous partageons l’état d’esprit dès le plus jeune âge. C’est ce que le Docteur Serge Henri Rodin affirma lors d’une interview durant la semaine. Des freins subsistent encore au niveau de financement d’après les étudiants. Pourtant, si la culture entrepreneuriale leur a déjà préparé à dresser un plan d’affaire sérieux, la question de financement devient élémentaire car il y a des options de parcours spécialisés.

Les organisateurs de la semaine de la culture entrepreneuriale du 20 au 24 juillet 2015 ont invité des entreprises du secteur privé afin de relater leurs expériences à partir de leur fondation jusqu’à leur expansion actuelle. Peu importe le secteur d’activité dont l’Université se préoccupe de former des spécialistes. L’essentiel est que les étudiants soient conscients de la créativité entrepreneuriale.
Novo comm, Setex, Telma sont quelques sociétés qui ont intervenu à partager leurs expériences. La salle des thèses est remplie par plus de deux cent étudiants. Plus que jamais, l interactivité entre ces jeunes et ces intervenants s’apparait très enrichissante. Ces entreprises ont aussi profiter de l’occasion pour recruter directement les motivés. A la fin de la semaine, l’Admc Craam a présenté ces actions dans le cadre de son projet "La Médiation Culturelle au Codeur de l’Action". Une projection de courts reportages a été effectue afin d’évoquer la culture entrepreneuriale à travers le DVD Les couleurs des festivals malgaches.