Développement de lignées de maïs (Zea mays L.) mutantes tolérantes à la plante parasite Striga asiatica L. (Kuntze)



Les analyses de sols constituent un moyen pour déterminer les doses de fertilisants optimales à utiliser pour une culture donnée dans un champ précis. Ce stage nous a permis d’observer que les sols dans la région de Bongolava à Kianjasoa est fortement acide (5,45 < pH <5,56) tandis que dans la région d’Analamanga (Ambohitsaina et Ambatobe) est moyennement acide (5,79 < pH <5,91). Quant à la texture, on assiste à une prédominance de sols limonosableux à Kianjasoa, limono-argilo-sableux à Ambatobe et de sols limoeux très sableux à Ambohitsaina. Ce qui signifie que les divers types de sols rencontrés dans chaque localité étudiés sont différents. Sur le plan agronomique, une carence remarquable en potassium est observée sur le sol d’Ambatobe (K < 0,1méq/100g), et une carence en azote se manifeste dans le sol d’Ambohitsaina et d’Ambatobe (< 0,1%). Le sol de Kianjasoa est favorable aux cultures des céréales après correction du pH.