Doctorat Honoris Causa : L’UA distingue le Pr Sophie Goedefroit

Éminente personnalité de l’enseignement et de la recherche universitaire, plus particulièrement en matière d’anthropologie et d’ethnologie, la Pr Sophie Goedefroit, représentante de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD - Océan Indien), a été élevée au grade de Docteur Honoris Causa de l’Université d’Antananarivo,
le 25 août dernier, en présence de nombreuses personnalités, dont la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Marie Monique Rasoazananera, et ses proches collaborateurs, le ministre de l’Emploi, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Gatien Horace, et plusieurs hauts responsables universitaires.

Le curriculum vitae du récipiendaire se veut à la fois très chargé et diversifié, a été résumé par Bruno Rajaonarison,
enseignant-chercheur à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH), a présenté un résumé du curriculum
vitae exemplaire du récipiendaire, en mettant notamment l’accent sur ses qualifications et ses distinctions académiques, ses multiples activités en matière de gestion de projets, sans oublier l’ouverture au partenariat scientifique
et aux programmes régionaux (Afrique de l’Est et australe, Océan Indien), les résultats des recherches et les différentes publications. Titulaire d’un doctorat nouveau régime sur une thèse d’anthropologie intitulée « La société Sakalava du Menabe. Étude anthropologique d’un ensemble régional de Madagascar », d’une HDR et d’une qualification aux fonctions de Professeur des universités (PEDR), titres auxquels il convient d’ajouter plusieurs certificats internationaux en archéologie africaine, Sophie Goedefroit a consacré plus de 20 ans de travaux de recherche sur terrain à Madagascar, notamment dans la partie Ouest du Menabe, région Sakalava.

Madame Goedefroit a exercé en tant que responsable pédagogique et enseignant au Canada, en France, en Belgique… Elle a été chargée de cours et responsable de recherche à la FLSH et dans plusieurs établissements de l’Université d’Antananarivo, dont les organismes rattachés, tout en assurant, à partir de 2008, ses fonctions de représentante de l’IRD. Le Président Panja Ramanoelina a tenu à saluer le mérite personnel d’une « amie de
Madagascar », qui est intervenue à plusieurs niveaux de responsabilité, mais toujours avec le souci de valoriser les travaux effectués en matière d’encadrement et de recherche. Le Pr Sophie Goedefroit a été faite Chevalier de l’Ordre national de la République de Madagascar en 2011 et Officier de l’Ordre national en 2013.