Ecole Supérieure Polytechnique d’Antananarivo, une vitrine numérique à disposition


Vingt jours pour décider. C’est le délai imparti aux adolescents, bientôt adultes, qui ont passé les épreuves du baccalauréat 2016. Il y a tout de même des gamins de 12 ans ! Et des candidats « dans la force de l’âge » genre 73 ans. Nos quelque 73 205 candidats attendent impatiemment les résultats de leurs devoirs. « Qu’ai je fais ? Aurai-je mon diplôme ? Que faire après ? J’aurais dû faire ceci... », A chaque lycéen son mot, ses doutes compte tenu des efforts fournis 5 jours durant, le temps de l’examen, et sans doute, tout au long de l’année scolaire. Non, pas seulement une année : les efforts de chaque seconde effectués par le lycéen et ses parents. Bref, une somme d’efforts pour sanctionner 12 ans d’études à partir de la première année de classe. Si le certificat d’études (CEPE) fut juste un petit signe de réconfort, le premier test en matière d’examen officiel, le brevet élémentaire (BEPC) a déjà son poids dans le monde professionnel, pour être gendarme par exemple ou encore pour passer son permis de conduire. Mais le bac, c’est autre chose, c’est du lourd et cela ouvre des opportunités. Ainsi, à partir de maintenant, ils ont environ 20 jours de pause, pour décider, lentement mais sûrement, de ce qu’ils veulent faire après le baccalauréat.


Sachez quand même que pour la grande aventure du « bac 2016 », 8 présidents de jury, 16 chefs de centre, 320 secrétaires, 1655 correcteurs, plus 100 autres agents, ont été mobilisés, et se démènent jour et nuit, pour sortir les résultats le plus tôt possible. Début septembre est avancé pour les résultats. Et à partir de là, les quelque 73 205 espoirs seront fixés sur leur sort : bac en poche ou pas. Entre déception et victoire.


Trois vitrines numériques sont déjà implantées à Madagascar, à savoir à Fianarantsoa, à Antsiranana et à Vontovorona. La nouvelle installation sise à Vontovorona, est ouverte avant tout pour les 2700 étudiants de l’Ecole Supérieure Polytechnique d’Antananarivo. A l’initiative du ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement numérique, et le ministère de !’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, la vitrine numérique a été inaugurée le 6 juillet dernier par le Président Hery Rajaonarimampianina. L’administration des installations est confiée à la mention Télécommunications de l’ESPA. La vitrine est équipée de quinze tablettes avec des applications développées, d’une photocopieuse, d’un scanner laser et d’une imprimante laser. Notons que l’installation de la vitrine numérique de Vontovorona a pour but de réduire le fossé numérique à Madagascar et de donner un avantage aux étudiants qui sont en préparation de leur projet de mémoire. La cérémonie d’inauguration a été suivie d’une conférence qui a été présidée par le Chef de l’Etat, sur le thème de « La place des jeunes polytechniciens dans la modernisation et la prospérité de Madagascar ».