Vision & Stratégie

"Penser globale, agir national", telle est la ligne conductrice qui portera toute la politique et les actions de l’Université.

Joindre

Formations & Métiers

L’employabilité de nos étudiants devient nos préoccupations. Les offres de formation sont accréditées aux besoins de la société.

Joindre

Recherche & Développement

Les Écoles Doctorales et les laboratoires encadrent des doctorants et de chercheurs aptes à la création d’emploi

Joindre

 
 

Songer un peu à l’origine des matières premières pour fabriquer vos ustensiles de cuisines, vos meubles, votre logement, et les pièces de monnaie. Avez-vous déjà pensé aux composants de vos smartphones, tablettes, ordinateurs. Qu’en est-il des véhicules de déplacement ? Et quand avez-vous offert la bague de fiançailles à votre conjoint(e) afin de rappeler de quoi elle a été faite ? Savez-vous ce que deviennent les nickels et les cobalts produits à Ambatovy ? Qu’en est-il des ilménites de Rio Tinto – QMM ? Sans les produits issus du secteur minier, nous ne pouvons pas satisfaire une grande partie de nos besoins quotidiens. Notons que le secteur minier est l’un des secteurs qui crée de l’emploi à grande échelle.

Depuis des décennies, plus de 8% des recettes fiscales malgaches sont d’origines minières avec la contribution des grandes industries minières, et des petites mines. Rien qu’en 2010, selon la Chambre des Mines, on a évalué à 132 Millions USD ces recettes venant en majorité de Rio Tino QMM, Ambatovy, Kraoma, Wisco, Madagascar Oil, PAM, Gold Sands, Mainland, …

A part ces retombés économiques directs pour l’Etat Malagasy, le cycle de vie de l’extraction minière ainsi que la partie support mettent en évidence des débouchés. L’exploitation minière suit les étapes suivantes à savoir la phase de recherche ou de prospection, la phase de développement et de construction, la phase d’extraction, la phase de transformation et d’exportation, ainsi que la phase fermeture des mines. A chaque étape exige de ressources humaines habiles et compétentes. Constituer une équipe pluridisciplinaire nécessite une expertise afin de proposer la meilleure stratégie de recrutement et d’encadrement.

L’Université d’Antananarivo dans sa stratégie « Think Global, Act National », l’employabilité des étudiants devient une préoccupation afin de satisfaire au mieux les besoins de la société à l’instar du secteur minier. Certes, l’orientation des étudiants vers les formations d’ingénieurs miniers et d’experts techniques et en construction est assurée à travers l’Ecole Supérieure Polytechnique d’Antananarivo, et la Faculté des Sciences auprès des mentions en Géosystème et Evolution. Géophysique. Précisons que nous ne devions pas être catégoriques pour travailler dans le secteur en s’orientant vers les métiers techniques.

Des défis restent encore à relever de manière à ce que les métiers exercés restent dans le cadre légal et d’une manière descente. Notons que chaque année, 35 000 étudiants universitaires sont confrontés à un problématique de chômage. Le choix judicieux d’orientation vers les secteurs à fort potentiel d’embauche est primordial. Le marché du travail dans le secteur minier est encore très vaste. C’est dans cette vision que l’Université d’Antananarivo, en collaboration avec l’Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur de la Coopération Belge, ont initié les séries d’expositions temporaires depuis 2016 à la Maison de la Science à Ankaditapaka.

Après l’Océan, le Bois, le Textile, nous y sommes avec les mines. Notons qu’il ne s’agit pas d’explosif fatal comme aux terrains de mines, mais des explosifs inoffensifs et lucratifs à exploiter à bon escient. Autour de l’exploitation s’articule des cadrages juridiques, fiscaux, environnementaux, sociaux, économiques, managériales, … D’où la nécessité d’une transversalité et multidisciplinarité des interventions dans le secteur minier. Divers métiers peuvent figurer dans les diverses phases d’une exploitation minière. A titre d’exercice, posons-nous les questions : est-ce qu’un littéraire, un informaticien, un physicien, une communicatrice, un journaliste, un comptable, un sociologue, un archéologue, peuvent travailler dans le secteur minier ?

Lycéens, universitaires, opérateurs, investisseurs sont attendus à visiter les stands et les expositions. Des documentaires sur la situation et l’avenir du secteur minier et l’employabilité des étudiants seront diffusés lors des visites guidées par demi-journée du 17 décembre 2019 au 30 juin 2020. Nous espérons que cette exposition temporaire servira d’outil pédagogique efficace pour orienter nos jeunes vers les métiers du secteur minier en vue d’un développement durable et d’une justice sociale.

 

Bénéficiez du module
d'Orientation Scolaire et Professionnelle

Choisir une formation qui vous convient, c'est penser déjà à votre carrière envisagé. Notre module d'orientation vous expose un test d'orientation, une liste de 1100 métiers, et une liste de 250 formations

S'informer pour apprendre

Le personnel enseignant, administratif et technique est disponible pour vous offrir les meilleurs conseils d'orientation

Se spécialiser

Le savoir est offert par l'Université. Le savoir faire s'acquiert par l'expérience. Le savoir être dépend de votre personnalité.


Rechercher une formation


Rechercher un métier

Pas encore satisfait de nos exploits ?