Faculté de médecine, des dotations pour la lutte contre la drépanocytose


La drépanocytose est une maladie génétique, héréditaire, la plus fréquente dépistée dans le monde,
y compris à Madagascar. Les symptômes se caractérisent par des douleurs, des rougeurs des membres, une augmentation du volume de l’abdomen, et par de la fièvre. Les infections osseuses et pulmonaires sont les signes les plus fréquentes, notamment chez les enfants âgés de moins de 3 ans.
L’ONG LCDM ou Lutte Contre la drépanocytose, a offert des dons composés de livres et de matériels en faveur des Facultés de médecine, en l’occurrence celle de l’Université d’Antananarivo. La remise de dons s’est déroulée à Antsakaviro, en présence de Jeannet Pascale, présidente de l’ONG LCDM SOLIMAD, de Ravalisoa Agnès, Coordonnatrice générale du contrôle et suivi des ressources et de la vie universitaire, et du Doyen de la Faculté de médecine, Samison Luc Hervé. Le don est composé de
57 cartons de livres et ouvrages de médecine, 5 microscopes optique pour les six Facultés de médecine à Madagascar, 10 ordinateurs ainsi qu’une station visio-conférence pour Antananarivo. Rappelons que l’ONG LCDM est établie à Madagascar, et se donne pour mission de faire connaitre la drépanocytose.