Gestion et Valorisation des Ressources Naturelles

Institut d’Enseignement Supérieur d’Antsirabe Vakinankaratra
Niveau Master Gestion et Valorisation des Ressources Naturelles
Intention Générale Cette formation prépare les étudiants à une carrière de chercheur ou de spécialiste dans le domaine de la chimie des substances naturelles, d’hydrobiologie et de la conservation. Ils seront capables de faire de recherches fondamentales et appliquées et de transmettre et diffuser du savoir et des connaissances.
Compétences



1.1. Gérer, analyser, innover et proposer Adapter des méthodes répondant aux exigences de la recherche et de l’industrie dans le domaine des substances naturelles

  • L’acquisition de cette compétence nécessite le savoir-faire dans les techniques expérimentales et analytiques dans le domaine de la chimie organique.


1.2. Réaliser des études de recherche/développement et monter un projet  :

  • Besoin : maitrise de la rédaction scientifique et technique de communication.


1.3. Contrôler les techniques de gérance et de valorisation de la biodiversité terrestre et aquatique :

  • Besoin : Comprendre les problèmes de la crise de la biodiversité, ses causes et les conséquences et proposer des solutions adéquates


1.4. Commercialiser des produits et résultats de recherches :

  • Acquisition et innovation des techniques de formulation et de transformation substances naturelles et agro-ressources.
  • Développement de la filière écotouriste


1.5. Réaliser une Communication scientifique

Familles des tâches


2.1. Gérer, analyser, innover et proposer de méthodologie d’étude des substances naturelles

  • Choisir les solvants et exécuter la technique d’extractions et d’isolement des substances actives
  • Réaliser de travaux de Criblage phytochimique et biologique des produits naturels
  • Manipuler les techniques de chromatographie et spectrophotométrie


2.2. Réaliser des études de recherche/développement/conservation

  • Réaliser une enquête ethnobotanique, socio-culturelle et économique
  • Faire un diagnostic écologique
  • Faire des études d’impacts environnementales et sociales
  • Faire des études de suivi écologique
  • Structurer des images et cartographiques
  • Répondre un appel d’offre de projet
  • Concevoir une base de données


2.3. Contrôler la biodiversité terrestre et aquatique :

  • Réaliser des études et des audits d’impact environnemental et social
  • Réaliser des projets aquacoles
  • Diagnostiquer les paramètres physico-chimiques de l’environnement aquatiques
  • Appuyer Planifier un programme d’appui des organisations à la mise en œuvre des stratégies du développement durable
  • Intégrer la gestion de la biodiversité et des ressources vivantes dans la recherche d’un compromis entre la protection stricte de l’environnement et les contraintes économiques
  • Faire des études expérimentales des activités biologiques, pharmacologiques et écologiques des substances issues de la biodiversité


2.4. Commercialiser les produits de recherches :

  • Planifier l’accessibilité des résultats de recherches scientifiques en matière d’environnement aux différents acteurs de la vie économique et sociale.
  • Réaliser une étude de marché des produits naturels
  • Développer la filière écotourisme
  • Proposer un budget


2.5. Réaliser une communication scientifique

  • Ecrire un article dans un journal scientifique
  • Justifier des hypothèses ou des opinions dans des conférences nationales et internationales
  • Rédiger un rapport
  • Concevoir de supports de communication
  • Réaliser une prise de la parole en public
  • Communiquer en langues étrangères (Français et Anglais)
  • Faire des animations