Institut Confucius : Culture, économie et diplomatie


Les relations diplomatiquesentre la Chine - 2e puissance économique mondiale – et Madagascar viennent de franchir une nouvelle étape avec la visite du Premier Ministre KOLO Roger en République Populaire de Chine cette semaine. C’est une occasion pour les deux pays de renforcer davantage leur coopération économique et commerciale et de raffermir les liens d’amitié séculaires tissés entre le peuple chinois et le peuple malgache. Pour que cette coopération soit véritablement fructueuse et mutuellement avantageuse, les deux parties ont besoin de personnes qui maîtrisent parfaitement la langue et la culture chinoise, d’autant que cette considération ne peut qu’augurer d’une meilleure compréhension entre les deux peuples. C’est dans cette optique que l’Institut Confucius de l’Université d’Antananarivo (ICUA), qui compte actuellement une cinquantaine de sites d’enseignement dans la Grande île, a été créé en 2008. L’établissement dispense des cours de mandarin au profit des universitaires, des militaires, des décideurs, des autorités institutionnelles, de simples citoyens, et des élèves de certains établissements d’enseignement primaire et secondaire.


Ainsi, le 22 août dernier, la grande salle de l’Institut Confucius était apparue relativement exiguë pour accueillir tous les invités de la cérémonie de remise de diplômes aux étudiants de Licence ès lettres, de la quatrième promotion, baptisée « Faneva », avec le professeur Raymond Ramandimbilahatra comme parrain. La manifestation avait vu la présence de nombreuses personnalités, dont le Secrétaire général du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Christian Ralijaona, le Chargé d’affaires auprès de l’Ambassade de Chine, Shi Yuli, le Président de l’Université d’Antananarivo, Panja Ramanoelina, les Vice-Présidents Agnès Ravalisoa et Joelisoa Ratsirarson, le Doyen de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Richard Ranarivony. Composée de 61 diplômés en langue et culture chinoise, cette quatrième promotion a choisi comme slogan « Olomanga tsy mivena », littéralement « l’élite agit avec
droiture » (manana hazondamosina ary manao ny mety sy marina mandrakariva). En d’autres termes, l’élite doit combiner le savoir, le savoir faire et le savoir être !


Cette cérémonie aura été, également, l’occasion pour les responsables de présenter à l’assistance les 28 étudiants - dont huit de l’Université de Fianarantsoa - qui ont bénéficié d’une bourse Hanban pour poursuivre leurs études à l’Université Normale de Jiangxi, partenaire scientifique de l’Institut Confucius. Les autorités ont félicité tous les récipiendaires et ont insisté sur l’importance du rôle qu’ils ont à jouer en tant qu’ambassadeurs de choix dans la consolidation du pont d’amitié entre les deux peuples.