Institut de Civilisation Musée d’Art et d’Archéologie

  • Conférence du mois de juillet
  • Intervenant  : J.A. Rakotoarisoa, Professeur, HDR, titulaire de deux doctorats
    Premier Directeur malgache du Musée de l’université de Madagascar, Antananarivo, de 1974 à 2007
  • Lieu : ICMAA (Institut de Civilisations Musée d’Art et d’Archéologie) 17 rue Dr Villette Isoraka
  • Date : Vendredi 23 mars à partir de 10h
  • Thème : Enjeux et Perspectives pour un Musée National Malgache


Le chercheur :


JA Rakotoarisoa, Professeur Emérite des Universités, titulaire de deux doctorats et d’une HDR a été le premier Directeur malgache du Musée de l’université de 1974 à 2007.
Pendant ces trente trois années il a toujours cherché à échapper à d’autres fonctions pour mieux se consacrer à la recherche et à la sauvegarde du patrimoine culturel de Madagascar.


Néanmoins en tant que citoyen il a accepté de conseiller divers cabinets ministériels et la Primature. Il est auteur de plusieurs ouvrages scientifiques et les rencontres internationales l’ont conduit sur tous les continents. Dans le domaine des musées, il est membre de plusieurs associations nationales et internationales dont l’ ICOM et l’ AFRICOM, il a conçu des expositions sur Madagascar dans divers musées locaux et à l’extérieur et surtout il a contribué à la création de Centres de recherche et de Musées à Madagascar


Résumé de la conférence


Madagascar est un des rares pays qui n’a pas son Musée National pourtant nous avons une des plus riches collections de la région sud-ouest de l’Océan indien. Considéré comme une entité négligeable, la valorisation de notre patrimoine culturel n’a pas fait l’objet d’un investissement massif comme dans d’autres pays. L’erreur fondamentale a été de penser qu’on va s’occuper de la culture une fois que l’économie sera résolue. On se rend compte maintenant que les pays qui attirent le plus de visiteurs sont ceux qui ont su conserver leurs sites archéologiques et historiques, leurs monuments, etc.


Pour Madagascar, beaucoup de richesses culturelles ont été dilapidées ou perdues mais il n’est pas encore trop tard pour prendre un nouveau départ. Il suffit juste maintenant d’une déclaration politique décidant de sa création. Le reste suivra puisque nous avons les collections, les ressources humaines pour le mettre en place. Moins de cinq ans après la publication des textes officiels, on pourra procéder à l’ouverture du premier Musée National de Madagascar.


A propos de l’Institut de Civilisation, Musée d’Art et d’Archéologie


Affiliation  : Université d’Antananarivo


Date de création : 1970


Spécialité : Musée ethnographique, archéologique, et art


Présentation : Musée d’Art et d’Archéologie de l’Université de Madagascar en 1970, musée de l’Université d’Antananarivo, Institut de Civilisations/ Musée d’Art et d’Archéologie depuis 1990, l’IC-MAA est un centre de recherche et un espace de communication, de rencontre, entre enseignants et chercheurs de plusieurs disciplines, pour la défense du patrimoine culturel national.


A ce titre, il mène des opérations de conservation d’objets muséaux et de leur diffusion, et des activités de recherches archéologiques et historiques. Les résultats sont publiés dans la revue « Taloha » (www.taloha.info), dans la série « Travaux et document », dans des catalogues d’expositions ou encore dans le cadre de colloques, de séminaires, d’exposition ou simplement d’enseignement universitaire.


Services et activités :

  • Montages d’expositions permanentes et à thèmes, sur les plans nationaux et internationaux
  • Laboratoires de : conservation et restauration d’objets ethnographiques, archéologiques ; d’archéologie et zoo-archéologie ; d’ethno-musicologie ; de dessin
  • Centre de documentation : Bibliothèque, cartothèque, photothèque, documentation spécialisée sur l’archéologie, l’anthropologie, l’histoire ancienne
  • Formations et encadrements pour les techniciens de musées, sur le plan national et international.
  • Programme éducatif : visites guidées pour les scolaires, (sur rendez-vous) ; animations en salle (Ateliers, séminaires, conférences-débats, exposés sur des faits historiques ou culturels, séances de contes pour les enfants, projections de films ou de diapositives, etc.
  • Fouilles archéologiques organisées pour les étudiants des Universités (Antananarivo, Toamasina, Toliara…)
  • Archives sur bandes magnétiques et sur cassette, et archives numériques.
  • Enquêtes ethnologiques sur différents aspects de la culture malagasy
  • Films documentaires ethnographiques sur des cérémonies et pratiques traditionnelles (Fitampoha, Sambatra, Tsangan-tsaina, Hira gasy, Famadihana, Pratiques rituelles, Kabarom-biavy Tanala, Jumeaux de Mananjary…).


Aide à la création de musées Universitaires dans les autres Régions, et de Musées privés :

  • Musée CEDRATOM de l’Université de Tuléar, 1984
  • Musée CEREL de l’Université de Toamasina, 1991
  • Musée FANIAHY de l’Université de Fianarantsoa, 1993
  • Musée AKIBA de l’Université de Mahajanga, 1993
  • Musée privé Arembelo Androy Berenty, 1995
  • Musée Andohahela – Taolanaro, 1997
  • Musée « Vazimba » de la commune d’Alasora Antananarivo, 1998
  • Musée flottant, (Canal de Pangalanes) comprenant bibliothèque, en collaboration avec les Universités de Fianarantsoa et de Toamasina, 1999
  • Musée LAMPY de la commune de Fénérive-Est à Toamasina, 2000
  • Musée d’Andasibe-Moramanga, 2001
  • Musée de l’Anosy (Fort Flacourt), 2001
  • Musée privé de Lohavohitra, 2004
  • Musée du Port de Toamasina 2006
  • En cours : Musée de la Mairie de Sainte-Marie, en collaboration avec le Musée de l’Université de Toamasina ; Musée de la Tranovato à Taolanaro ; et Musée de l’armée à Antananarivo.


STAFF :

  • Direction : Docteur Harison RABARY
  • Chef de service personnel : Jacky RAVONINJATOVO


Adresse : 17, rue du Dr. Villette, Isoraka – BP 564 Antananarivo 101 Madagascar


Contacts  :  : +261 020 24 221 65, musedar@gmail.com, rabarisonrh@yahoo.fr   ;