Institut de la Pédagogie Universitaire et de la Recherche pour le Développement


Présentation  :


L’Institut de la pédagogie universitaire et de la recherche pour le développement regroupe l’ensemble des structures qui concourent à la mise en œuvre des programmes de coopération exécutés en partenariat avec la Commission de la Coopération au Développement (CCD) de l’Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur (ARES) de la Fédération Wallonie-Bruxelles : Programme d’Appui Institutionnel (AI), Projet/s de Recherche pour le Développement (PRD), Projet/s de Formation Sud (PFS), Projet/s d’Initiative Innovante (PII), Projet d’Opportunités(POP), Projet/s d’Initiative Innovante (PII).


Structures de l’Institut :


L’Institut est structuré en :

  • OSIPEF : Observatoire de Suivi de l’Insertion Professionnelle et de l’Evaluation de l’offre de Formation
  • MASC : Maison de la science
  • CAP-TICE : cellule d’appui pédagogique de la technologie de l’information et de la communication pour l’enseignement (à rediriger vers www.captice.univ-antananarivo.mg)
  • CSFR : Cellule de soutien à la formation et la recherche (à rediriger vers www.csfr.univ-antananarivo.mg)
  • BC : Belgium corner
  • PAQ : Pôle Assurance Qualité


Directeur : Pr Panja RAMANOELINA


Lieu : Ex Acropole Ankaditapaka - Antananarivo


Missions :


De par le Plan stratégique de Développement de l’Université d’Antananarivo, l’Institut se verra entre autres pour attributions de :

  • S’engager comme partenaire efficace de la Commission de la Coopération au Développement Belge de l’Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur (ARES)
  • Assurer une meilleure visibilité à la Coopération belge au développement au sein de l’Université d’Antananarivo
  • Appuyer l’UA à la diversification des formations en utilisant les nouvelles technologies de l’information et de la communication d’une part, et les systèmes et méthodes pédagogiques novatrices d’autre part
  • Apporter son soutien à l’UA à l’orientation des apprenants/étudiants de tous les sous-secteurs dans la poursuite de leurs formations à vocation académique ou professionnelle 
  • Augmenter l’efficience de transmission des connaissances et des compétences, dans le souci de contribuer à l’efficience générale de l’UA, par des modes d’apprentissage nouveaux, plus efficaces et transmetteurs de compétences transversales
  • Contribuer aux initiatives améliorant la recherche au sein de l’Université, en apportant un soutien aux enseignants-chercheurs, aux centres de recherche et doctorants, dans la recherche et la valorisation des résultats de recherche
  • Mettre collectivement son expertise et ses compétences au service du développement de l’enseignement et de la recherche à l’Université d’Antananarivo
  • Appuyer à la mobilisation des ressources complémentaires pour l’exercice de la mission
  • Assurer le développement de la collaboration entre les Centres Nationaux de Recherche et les Etablissements de l’UA pour répondre aux défis de la globalisation et du développement durable
  • Apporter ses compétences pour l’adaptation de l’enseignement aux besoins du développement socio-économique du pays et la valorisation de la recherche afin d’y contribuer de manière active et efficace
  • Apporter sa contribution à l’amélioration pour l’articulation entre les recherches existantes (y compris le savoir scientifique produit à l’extérieur de l’UA) et l’enseignement, au bénéfice de ce dernier, y compris par la transmission de compétences et d’attitudes transversales telles que l’esprit critique, la curiosité, la solidité des argumentations, la communication de conclusions
  • Appuyer l’UA à la mise en réseau des bibliothèques et le renforcement de leur offre de services aux étudiants et aux enseignants
  • Concevoir et doter l’UA d’un outil de gestion globale et d’amélioration continue de son système d’enseignement à court, moyen et long terme ; il s’agira d’établir un dispositif de suivi-évaluation qui servira par ailleurs de base au suivi-évaluation de l’Institut lui-même
  • Apport de l’Institut : à la réflexion globale sur l’enseignement promue à l’UA, dans le cadre de son rayonnement national, de proposer aux autorités ministérielles de tutelle des orientations utiles au niveau d’autres universités publiques du pays. La réforme qualitative de l’enseignement pourra également fournir des éclairages pour améliorer les mécanismes d’allocation de bourses d’études, en faveur d’un plus grand accès effectif des catégories sociales défavorisées compatible avec les capacités d’accueil
  • Contribuer au renforcement des capacités de l’institution pour une amélioration des filières de formation où à la fois enseignants et étudiants pourront interagir dans une perspective commune visant à apporter une réponse adéquate et ciblée par rapport aux besoins du pays. Par ailleurs, les parents des étudiants seront plus confiants quant à l’avenir de leurs enfants, les employeurs trouveront aussi satisfaction et finalement la société malgache en tirera un bénéfice certain pour son développement.
  • Promouvoir l’éducation permanente, à travers des manifestations scientifiques, à caractère didactique, la Maison de la science par la diffusion de la science visant à intéresser le plus grand nombre de jeunes gens aux questions scientifiques et, si possible, à leur suggérer une orientation scientifique.
  • Accompagner et promouvoir l’innovation pédagogique à travers des « Journées Pédagogiques »
  • Améliorer, dynamiser l’enseignement et contribuer au développement personnel de l’Enseignant à travers des séminaires et partages d’expériences, des formations et ateliers pédagogiques et cafés pédagogiques


Activités

  • Créer l’association ALUMNI des anciens boursiers de Belgique
  • Promouvoir et diffuser les offres de bourses et les appels à projets du gouvernement belge tels que Bourse postdoctorale ELAN, Master complémentaire, Projet de formation sud PFS, Projet de recherche pour le Développement PRD, …..
  • Concevoir et mettre en place une plateforme collaborative d’échanges entre enseignants- chercheurs belges et malgaches
  • Accompagner les enseignants-chercheurs, les doctorants dans la constitution des dossiers de soumission pour les appels à projets du gouvernement belge tels que PFS, PRD, …..
  • Offrir des séances d’appuis aux doctorants demandeurs pour améliorer leurs capacités professionnelles, par exemple en communication scientifique
  • Organiser chaque année des journées doctoriales pour les doctorants pour leur permettre d’apprendre à communiquer leurs résultats de recherche et à développer des projets professionnels
  • Organiser des séminaires d’échanges pour les chercheurs de différentes universités pour permettre à ces derniers de partager les derniers résultats de leurs recherches (en anglais) et pour discuter de la meilleure manière à insérer ces résultats dans la formation mais aussi pour promouvoir la collaboration dans d’autres projets de recherche
  • Appuyer l’université d’Antananarivo à l’organisation du salon de la recherche où participeront chercheurs, secteurs privés et société civile
  • Pérenniser l’Unité de Relecture existant au sein de la CSFR pour la promotion/l’amélioration des publications scientifiques et des projets de recherche
  • Diffuser des appels à projet tout en encourageant la collaboration entre chercheurs et l’interaction entre chercheurs et le secteur privé, non seulement à Madagascar mais éventuellement avec les chercheurs de Belgique
  • Appuyer l’UA à la constitution et à la mise à jour de ses bases de données sur les compétences, les ressources et les produits scientifiques de l’Université
  • Organiser chaque année des Journées Pédagogiques ouvertes à tous les Enseignants – Chercheurs de Madagascar
  • Organiser des ateliers de formation bimestriels relatifs à la Pédagogie Universitaire (PU) et aux TICE dans des Universités de Madagascar
  • Organiser des « cafés pédagogiques » à chaque trimestre pour les Etablissements rattachés à l’Université d’Antananarivo 
  • Promouvoir l’accès et l’utilisation de l’Université Virtuelle d’Ambohitsaina (UVA) et des plateformes pédagogiques au sein de l’UA
  • Identifier les offres pertinentes aux enseignants-chercheurs et aux doctorants de l’Université
  • Offrir un espace de travail avec accès Internet aux doctorants et chercheurs, espace qui continuera aussi d’accueillir des évènements et réunions scientifiques, et qui sera enrichi d’un English Corner où les doctorants pourront accéder à des ressources pouvant les aider à améliorer leur anglais
  • Renforcer les capacités des responsables de l’UA (responsable, service, assistant) et les membres de l’Institut par des formations de courte durée en Belgique
  • Mobiliser l’expertise disponible dans les universités francophones de Belgique ou l’Institution partenaire,… pour des missions, actions d’appui, de formation, de recherche, etc
  • Coordonner les activités développées par les différentes composantes de l’Institut (pôle/s, cellules...)
  • Mettre en place de l’innovation adéquate, conformément aux besoins de la société
  • Promouvoir l’accès aux plateformes numériques existantes (système, documentation,….)
  • Mettre en place un dispositif d’évaluation fiable pour assurer la qualité de l’enseignement
  • Assurer la coordination générale des activités développées par les différentes composantes de l’institut : pôle/s, cellules...
  • Inciter et orienter les étudiants à s’intéresser aux filières scientifiques au sein de l’Université d’Antananarivo par la Maison de la science qui propose diverses activités pour des publics bien ciblés
  • Effectuer des expositions scientifiques, des projections de films documentaires, des animations, ateliers, simulations et jeux orientés vers le public des élèves de l’Enseignement Secondaire et l’organisation de conférences pour le grand public sur des thèmes variés et transversaux faisant appel aux sciences exactes ainsi qu’aux sciences humaines
  • Mobiliser ses compétences dans la recherche des partenariats avec des acteurs nationaux qu’internationaux de la diffusion des sciences et de la culture