L’Université d’Antananarivo, une institution tant soutenue et bien gouvernée au cours des 06 dernières années.


De 2013 à 2019, pendant la gouvernance du Pr Panja Ramanoelina en tant que Président de l’Université d’Antananarivo, avec son staff très dynamique, l’institution de la ville des milles a connu de nombreuses réalisations notamment dans l’amélioration de l’enseignement et de la recherche ainsi que ses conditions. C’est dans en raison de cette constatation que Mme Rocquie Rabemanantsoa, Président du Conseil d’Administration, et le Pr Panja Ramanoelina ont argumenté leur allocution lors des présentations des vœux pour 2019 auprès de son staff et du personnel administratif et technique.



Du côté de l’enseignement, de nouvelles facultés ont vu le jour à savoir la Faculté de Droit et Sciences Politiques, et très bientôt la Faculté de Pharmacie. L’Université compte actuellement 10 établissements. Les Universités Annexes de Soavinandriana Itasy et de Antsirabe Vakinankaratra sont d’ores et déjà devenus des établissements rattachés à savoir l’Institut d’Enseignement Supérieur de Soavinandriana Itasy, et l’Institut d’Enseignement Supérieur d’Antsirabe Vakinankaratra.


Au niveau infrastructure, l’Université d’Antananarivo a bénéficié d’une réhabilitation de salles de cours et de bâtiments afin que les étudiants et enseignants ainsi que le personnel administratif et technique puissent travailler dans des meilleures conditions. Il s’agit par exemple de la construction d’un amphithéâtre à l’Institut Confucius, de l’aile nord et l’aile sud du bâtiment de la Présidence, permettant la mise en place du studio Centre Audiovisuel et Multimédia pour les TICEs, du Centre de Soutien pour Formation et la Recherche, et d’autres bureaux administratifs. Au niveau transport, l’Université a pu mettre à la disposition du personnel le nécessaire pour qu’ils puissent faire mieux leurs travaux en citant les 13 voitures de service.


En termes de manifestations, la population universitaire se réjouit de la tenue des salons de l’étudiant depuis 2014, des salons de la recherche dont la quatrième édition a eu en 2018, sans compter les différents manifestations colloques et conférences nationaux et internationaux. La conférence internationale sur la langue austronésienne a pu faire connaitre Madagascar en 2018.


Ses réalisations sont fructueuses en raison du partenariat et des relations internationales de l’Université d’Antananarivo. L’Union Européenne a soutenu les efforts sur plusieurs plans. La Coopération Belge Francophone ARES CCD a effectué un appui institutionnel s’étalant sur 6ans pour satisfaire les besoins de la société. L’ouverture sur le monde s’est étendue en concrétisant les collaborations avec la Républiques de l’Inde, de la Corée du Sud, de l’Afrique du Sud. Ces aperçus d’activités ont mis en valeur le positionnement de l’Université parmis les top 100 en Afrique.