La circulation d’information entre acteurs membres d’une organisation de paysans pour une dynamique organisationnelle


Le stage au sein du SAF/FJKM Mananjary est un travail de terrain qui entre dans le cadre de la préparation du mémoire en M2. Il a permis de récolter les informations nécessaires pour l’étude des comportements linguistique et langagier et surtout aussi pour voir de plus près les réalités y afférents. Ce fut un temps de faire la confrontation entre théorie et pratique. Les résultats obtenus serviront de données de base pour des études ultérieures tel les processus à suivre pour celui qui veut prendre la parole lors d’une réunion ou la façon de s’exprimer selon les acteurs concernés. Mais ces résultats ne peuvent être obtenus qu’en adoptant une méthodologie bien précise comme l’observation (participative et passive) et lecture, les entretiens avec les acteurs internes et externes de l’organisation et surtout une documentation. A part cela, une méthodologie d’approche est indispensable telle l’approche anthropologique et l’approche pragmatique. Par ailleurs, ces différentes méthodologies n’empêchent pas la présence de certaines limites surtout au niveau culturel.
Il y a lieu également de souligner que ce stage a permis une grande ouverture et les expériences acquises seraient toujours un atout durant tout le cursus de la formation ainsi que pour la vie estudiantine et tout le futur, voire la vie professionnelle.