La douleur chez l’enfant : Comment font les médecins ?

La douleur constitue parfois une des manifestations cliniques de la maladie. Chez l’enfant qui n’est pas encore capable de parler, la prise en charge thérapeutique de la douleur est plus difficile que chez l’adulte à cause de l’insuffisance d’informations précises sur la description de la douleur : lieu, durée, intensité, etc.

L’enquête menée par le docteur Rojo Razafimanantsoa, auprès des médecins de la ville d’Antananarivo, a permis d’obtenir de plus amples informations sur la prise en charge de la douleur. L’étude a permis de savoir, en premier lieu, que les médecins enquêtés sont âgés entre 45 et 54 ans pour la plupart. Ils sont mariés, pères/mères de famille et ont au moins 4 années d’expérience dans le traitement des maladies de l’enfant. Toujours d’après cette étude, la prise en charge de la douleur chez l’enfant préoccupe plus de 60% des médecins. Ils prennent soin d’évaluer l’intensité de la douleur par l’utilisation d’une grille, par l’observation et/ou grâce aux informations fournies par les parents.

Pour améliorer le traitement de la douleur, les suggestions portent sur la formation recyclage des médecins, secteur public et secteur privé confondus. La formation devrait avoir lieu une fois par an et durer au moins une journée, avec une collaboration multisectorielle.