Le 21 mars 2017, Jeannot Fils RANAIVOSON,...

Le 21 mars 2017, Jeannot Fils RANAIVOSON, enseignant-chercheur à la mention « Etudes Malgaches », Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Université d’Antananarivo a présenté publiquement son dossier pour l’obtention de l’Habilitation à Diriger des Recherches (HDR).

Le dossier s’intitule De la linguistique formelle à la politique linguistique et retrace le parcours de l’impétrant depuis l’obtention de ses doctorats : un doctorat de troisième cycle en linguistique soutenu à l’Université d’Antananarivo en Janvier 1996 et un doctorat en sciences du langage, soutenu à l’Université Paris Nord en juin 1996. Le jury, présidé par Madame Irène RABENORO professeure titulaire, fut composé de Mesdames Cécile DOMINIQUE-MANOROHANTA, professeure titulaire, Présidente de l’Université d’Antsiranana, Claire RASOAMALALAVAO professeure et Doyen de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université de Fianarantsoa, Lucie RABAOVOLOLONA professeure titulaire à Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université d’Antananarivo et de Monsieur Denis LEPESANT, professeur émérite de l’Université Paris Ouest Nanterre.
Le jury a apprécié les retentissements de la dynamique de pensée du candidat sur la production scientifique du candidat et son ouverture à l’international qui se traduit entre autres par des collaborations de recherches avec des collègues canadiens et français.
Le jury a apprécié les activités d’enseignement du candidat en ce qu’elles traduisent l’approche multidisciplinaire adoptée par ce dernier.
Le jury a également relevé l’engagement citoyen de Jeannot Fils RANAIVOSON par rapport à la vie nationale, qui a influé de manière positive sur son métier d’enseignant-chercheur. Ainsi, pour avoir été député de Madagascar, le candidat a été sensibilisé à l’importance de la politique linguistique, d’où Ia réorientation de ses recherches vers ce domaine.
Monsieur RANAIVOSON a publié, seul ou en co-auteur, 33 articles et ouvrages. La production, en co-auteur, la plus volumineuse et sans doute aussi la plus importante de par son impact sur la recherche, l’éducation et plus généralement la vie nationale est le dictionnaire français-malgache VITASOA dont la confection a pris 25 ans.
Aussi, à l’issue de la soutenance, le jury a estimé que Monsieur Jeannot Fils RANAIVOSON mérite largement de se voir attribuer le titre d’Habilitation à diriger des recherches et a également émis le vif souhait de l’accueillir dans le corps des professeurs des universités de Madagascar.