Madagascar & India - A partnership for Tomorrow par SEM le Président de la République de l’Inde Ram Nath Kovind




Accueil chaleureux de la population universitaire



A l’occasion de la visite d’Etat de Son Excellence Monsieur le Président de la République de l’Inde, Ram Nath Kovind, l’Université d’Antananarivo et la République de l’Inde ont organisé une conférence ayant pour thème "Madagascar & India - A partnership for Tomorrow" qui se tient le jeudi 15 mars 2018 à 09h30 au Grand Amphi DEGS de l’Université d’Antananarivo.




Avant le début de sa conférence, l’Université d’Antananarivo à travers le Président de l’Université d’Antananarivo, Panja Ramanoelina a offert un plantule de baobab de Madagascar (Adnasonia Madagascariensis) à la délégation indienne afin de le cultiver à son retour en Inde. SEM le Président de la République de l’Inde a effectué une plantation d’arbuste originaire de l’Inde, appelée neem, sur la pelouse de l’Université d’Antananarivo



Le programme a été transmis en direct sur les ondes de la Radio Université Ambohitsaina 107 FM et le Webradio





Ci-dessous le contenu de la version française de sa conférence :



DISCOURS DE L’HONORABLE PRÉSIDENT DE L’INDE
SHRI RAM NATH KOVIND à L’UNIVERSITÉ D’ANTANANARIVO



Madagascar, le 15 mars 2018

  • Madame le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique du Gouvernement de Madagascar
  • Monsieur le Ministre d’Etat de la Santé et du Bien-être familial, du Gouvernement de l’Inde
  • Monsieur le Président de l’Université d’Antananarivo
  • Chers Membres de la faculté et du personnel
  • Chers étudiants
  • Mesdames et Messieurs





1- Bonjour à tous. Je suis honoré d’être ici parmi les étudiants, les professeurs et de la communauté académique de l’Université d’Antananarivo, qui, d’après ce qu’on m’a dit, est le principal établissement d’enseignement supérieur à Madagascar. C’est ma première visite à Madagascar. En effet, j’ai le privilège d’être le premier Président de l’Inde à visiter ce beau pays.



2- La distance entre Madagascar et l’Inde peut sembler considérable- mais dans de nombreux sens, nous sommes voisins. Les eaux de l’Océan Indien lavent nos rives. Les espoirs et les opportunités, les préoccupations et les défis de cet océan puissant font de nous des partenaires évidents. Selon l’Autorité Internationale des Fonds Marins, les zones d’exploration sous-marine de nos pays sont les plus proches les unes des autres.



3- Mis à part la géographie, la géologie nous relie également. Il y a plus de 100 millions d’années, l’Inde et Madagascar faisaient partie du même super-continent du Gondwana. Au fur et à mesure que la dérive des continents s’est produite, le super-continent s’est désagrégé et, au fil des millénaires, Madagascar et l’Inde se sont progressivement séparés. Pourtant, quelque part au fond de nos roches et de nos sols anciens, nous sommes toujours cousins. Nous sommes tous deux des enfants de Gondwana.



4- Au 18 ème siècle, les premiers migrants indiens atteignent Madagascar. Ils ont été accueilli généreusement dans cette terre chaleureuse et hospitalière qui- à l’instar de l’Inde- est fière de son caractère multiethnique et de son pluralisme.
Aujourd’hui, la relation Madagascar-Inde s’inspire d’une histoire d’expériences partagées. Notre objectif commun pour un monde prospère, inclusif et durable a conduit nos deux pays à se soutenir mutuellement dans des forums bilatéraux et multilatéraux. Le week-end dernier, les 10 et 11 mars, Madagascar a été un participant remarquable au premier Sommet de l’International Solar Alliance à New Delhi. Nous sommes profondément reconnaissants de l’entrée de Madagascar dans l’ISA.
C’est une organisation internationale basée en Inde mais avec des parties prenantes à travers le monde, particulièrement ici à Madagascar.



5- En tant que nation insulaire, vous comprenez mieux que quiconque les risques du changement climatique et la nécessité de passer des combustibles fossiles à l’énergie renouvelable et en particulier à l’énergie solaire. En tant qu’Etat membre de l’ISA, Madagascar aura accès à une subvention de projet solaire pilote dont la réalisation sera menée par l’Institut National de l’énergie Solaire de l’Inde.



Mesdames et Messieurs



6- Madagascar et l’Inde sont deux pays jeunes, avec une détermination et une ténacité à changer notre destin. L’une des raisons pour les quelles je suis ici à cette université est que j’étais très désireux d’interagir avec les jeunes de Madagascar- un pays où 60 % de la population a moins de 25 ans. Le profil démographique de l’Inde est très similaire à celui de Madagascar avec 65% de nos gens ayant moins de 35 ans. Les jeunes de nos deux pays voient les mêmes rêves. Nous devons travailler ensemble pour les réaliser- pour vous faire réaliser tous ces rêves. Nous devons travailler ensemble pour que l’Inde puisse aider Madagascar dans son processus de développement- selon les priorités de votre pays.



7- Il est vrai qu’à la base de la relation Inde-Madagascar se trouve la coopération dans le domaine de l’éducation.
L’Inde offre des bourses d’études supérieures à des étudiants malgaches dans le cadre de différents programmes- y compris le programme de Coopération technique et Economique de l’Inde, l’initiative du Sommet Forum Inde- Afrique et le CV Raman Fellowship, portant le nom du premier scientifique indien qui a remporté un Prix Nobel. Jusqu’à présent, 355 garçons et filles malgaches ont bénéficié de ces bourses. Nous sommes impatients d’accueillir beaucoup, beaucoup plus.



8- Les jeunes de Madagascar sont l’avenir de ce pays. Et ensemble avec les jeunes de l’Inde, ils aideront à construire un monde meilleur pour le 21 ème siècle. Je voudrais souligner que vous bénéficierez toujours d’un accueil chaleureux en Inde, que vous veniez en tant qu’étudiants ou touristes ou pour affaires. L’Inde regorge d’opportunités mais ces opportunités ne sont pas pour nous seules. Nous voudrions vous faire participer à ces opportunités.



9- Je suis heureux de constater que des centaines d’étudiants d’ici ont fait usage du projet de Réseau Electronique Panafricain, qui a débuté en 2010. Le Gouvernement de l’Inde est en train de moderniser ce réseau afin que de plus en plus d’étudiants, à Madagascar et à travers l’Afrique, puissent bénéficier de formations en ligne.



10- Tout comme l’éducation, la santé publique est également importante. Là aussi, Madagascar continuera à trouver en Inde un partenaire sérieux. Un nombre croissant de professionnels de la santé de Madagascar participent aux programmes de renforcement de capacités par les Institutions médicales indiennes. Les équipements de télémédecine sont également offerts en collaboration avec l’Institut Médical de Madagascar. Depuis 2010, les meilleurs hôpitaux en Inde utilisent ce mécanisme pour fournir un diagnostique gratuit aux patients à Madagascar.



11- Madagascar et Inde sont tous les deux des sociétés agricoles, avec de vastes champs fertiles et des agriculteurs qui travaillent dur. Il va de soi que la recherche en agriculture et le désir d’aider nos agriculteurs à améliorer la productivité et les revenus nous rapprocherons. Au cours de ma visite ici, j’ai eu le privilège d’inaugurer le Centre d’Applications Géo-informatiques en Développement Rural. Ce centre est un hommage à nos relations bilatérales et permettra aux communautés de Madagascar d’utiliser les technologies géospatiales pour une multitude d’applications pour le développement rural.



12- Il y a quelques semaines, en Février 2018, la réunion de notre groupe de travail conjoint sur l’agriculture s’est tenue à Antananarivo. des laboratoires d’analyses du sol construits avec le soutien de l’Inde sont en place pour aider les agriculteurs à Madagascar à comprendre les besoins et les propriétés de leur sol, ainsi que les nutriments spécifiques qui sont nécessaires.



13- L’Inde soutient également la construction d’une usine d’engrais à Madagascar qui, je l’espère, sera bientôt opérationnelle. Parmi tant d’autres projets, il y a aussi des projets de coopération connexes qui permettront d’améliorer l’irrigation et la productivité du riz ainsi que la sécurité alimentaire. Il y a tant de choses en plus que nous pouvons faire ensemble. Qu’il s’agisse de la lutte contre l’érosion du sol ou l’appui aux agriculteurs pour le lancement de la transformation alimentaires, il existe toute une gamme d’expériences que nous en Inde aimerions vous partager.



14- Madagascar et Inde sont tous les deux dotés de précieuses ressources naturelles et minérales. Il est important que celles-ci soient gérées et développées d’une manière durable et écologique et qu’elles génèrent des emplois, des avantages et aident la communauté locale à prospérer. Dans ce domaine aussi, l’Inde serait heureux de soutenir les efforts de Madagascar.



15- Notre principale ressource partagée est, bien sûr, l’océan- une vaste étendue d’eau qui renferme de nombreuses richesses, beaucoup d’espoir et parfois des défis cachés. Nous devons explorer la mer et nous devons soutenir les communautés de pêcheurs ici à Madagascar. Parallèlement, nous devons assurer la sécurité maritime et nous prémunir contre la dégradation de l’environnement. Et surtout, nous devons être préparés aux catastrophes humanitaires et aux caractères imprévisibles de l’océan. Les marines malgaches et indiennes sont des partenaires proches et les navires indiens ont effectué plusieurs visites amicales à Madagascar. Je voudrais particulièrement rappeler la visite de notre visite INS Trikand en 2016.
Pendant son court séjour, je suis heureux que le navire et son équipage aient pu soutenir les opérations de secours suite à un désastre causé par un feu de brousse dans la région de Diana-et, en ce sens, aider les habitants de cette localité de Madagascar.



Chers amis
16- C’est avec cet événement que je termine ma visite à Madagascar et que je retourne en inde. Je pars avec de bons souvenirs et des émotions chaleureuses pour l’hospitalité et l’affection que j’ai reçues. Cela m’a convaincu encore plus que Madagascar et inde peuvent faire, doivent faire et feront beaucoup plus ensemble. Votre beau pays, une terre d’une flore et d’une faune aussi spectaculaires qu’unique, a un énorme potentiel touristique. L’industrie touristique indienne est prête à aider à valoriser ce potentiel. Et des touristes indiens sortants, constituant une tranche significative des voyageurs du monde, sont sans aucun doute impatients de visiter votre merveilleux pays en plus grand nombre.



17- Je rentre avec l’espoir que mon voyage annoncera bien d’autres voyages entre nos deux pays et notre peuple. Je rentre avec le parfum de la vanille de Madagascar et l’arôme de votre café. Je rentre tout en croyant que le baobab et le margousier nous donneront le confort de leur ombre. Et je rentre tout en étant assuré que Madagascar et inde sont des amis pour toujours.



18- Et avant de partir, permettez-moi de transmettre mes meilleurs vœux à tous les jeunes de cette université. je vous souhaite plein de succès dans votre parcours académique et efforcez-vous de réaliser vos rêves. L’Inde fera tout ce qu’il faut pour vous aider à réaliser ces rêves. Et comme je l’ai dit plus tôt, vous êtes toujours les bienvenus en Inde.



Je vous remercie et que Dieu vous bénisse tous