Paleontologie et Anthropologie Biologique : potentialité économique, culturelle et touristique

Madagascar abrite les 20% des primates dans le monde, dont les lémuriens avec 112 espèces. Des scientifiques et des étudiants des Etats-Unis comme ceux de l’Université de Stony Brook de New-York effectuent des missions sur le terrain malgache chaque année pour étudier les comportements de nos primates. Les chaînes TV internationales comme BBC ont sollicité nos primatologues dont le Pr Jonah Ratsimbazafy, en vue de réaliser des documentaires. Le film d’animation Madagascar de Dreamwork de King Julian, en fait partie. Morgan Freeman a prêté sa voix pour le documentaire en iMax 3D, ayant pour titre « Madagascar, l’île aux lémuriens ». Madagascar perçoit judicieusement alors des sommes importantes sur ces réalisations en raison de l’exploitation de ses patrimoines.

Les fossiles de Madagascar constituent aussi des objets d’études scientifiques et d’exploitation mi- nière ainsi que touristique. Cette discipline est appelée la paléontologie, dont l’unité de mesure est le million d’année, confirmé par le Dr Armand Rasoamiaramanana. Etant une discipline qui produit des recherches dignes, les résultats sont encore peu connus, et peu d’étudiants s’orientent vers ce parcours, selon le Dr Andriamialison Haingoson. Pourtant, elle présente un fort potentiel socio-éco nomique pour Madagascar, ne serait-ce qu’au niveau touristique. Il est avisé de noter que ce département a formé bien des cadres supérieurs dans le domaine de la conservation et de la gestion de parc. Pour le Parc Botanique et Zoologique de Tsimbazaza, quatre de ses directeurs étaient issus de ce département.

Dans le cadre de l’ouverture de son quarantième anniversaire qui se tiendra le 01 juillet prochain, le Département de Paléontologie et d’Anthropologie Biologique fait appel aux universitaires, aux élèves et au grand public pour découvrir la nouvelle salle de collections. C’est une occasion de retrouvailles avec les anciens étudiants ainsi que les partenaires internationaux. Les étudiants nord-américains qui ont effectués des stages sur terrain y seront présents.

Faly Rakotoarivony