Partage d’expériences scientifiques de chercheurs séniors aux jeunes scientifiques Malagasy


Partant de l’idée que relater sa biographie et exposer son chemin servent de modèle à suivre. Les jeunes étudiants méritent une attention particulière pour ce qui est de l’orientation et de conseil en matière de carrière dans la recherche scientifique. Dans cette optique, le Groupe d’Etude et de Recherche sur les Primates a organisé le mercredi 16 mai à l’Amphi Q1 de la Faculté des Sciences, un échange avec trois chercheurs de renom de l’Université d’Antananarivo. Il s’agit du Professeur Jonah Ratsimbazy, expert en primatologie ; du Professeur Minoson Rakotomalala, spécialisé dans le domaine énergetique ; ainsi que l’éminent Professeur Raoelina Andriambololoa, fondateur de l’Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires.


Le Professeur Jonah Ratsimbazafy a partagé ses exploits en matière de publications scientifiques. En effet, un chercheur se vend dans le monde à travers le nombre de ses publications. Il encourage les jeunes à se documenter et d’avoir un objectif dans la vie. Il affirmait qu’un chercheur qui ne publie pas est comme un médecin ayant découvert un remède mais ne le met pas accessible au public.


Quant au Professeur Minoson Rakotomalala, ayant effectué ses études doctorales à Perpignan et Marseille, il a insisté sur l’importance de maîtriser les langues étrangères comme l’anglais afin de mieux apprendre, rechercher et communiquer. Etant précurseur de l’Astrophysique à l’Université d’Antananarivo, il est fier de disposer de ressources humaines et matériels capable de répondre aux besoins des partenaires internationaux.


Ces deux professeurs étaient des adeptes du Professeur Raoelina Andriambololona. Depuis leur jeunesse, ils ont placé ce savant malgache comme un modèle à suivre. A 82 ans ce jour, le Professeur Raoelina Andriambololona est toujours en mesure de conseiller et de rassurer les jeunes à viser l’excellence. Par ses célèbres 10 commandements, il a réitéré les états d’esprits à adopter pour devenir un chercheur de renom tout en gardant le professionnalisme.


Les questions de l’assistance s’articulaient autour des besoins en terme de conseils d’orientation, d’entreprenariat, et de recherche de solutions pour élever le rang de l’Université d’Antananarivo dans le monde. Les réponses résident dans la fixation d’objectif, d’échange et d’appui à ceux qui ont de beaux projets.