Partenariat international : L’Université d’Antananarivo intègre le réseau RUFORUM

L’Université d’Antananarivo a été félicitée en tant que nouveau membre du réseau RUFORUM (Réseau Régional de renforcement des Capacités des Universités Africaines en Sciences Agronomiques), à l’occasion de la quatrième conférence biennale de RUFORUM, marquant sa 10ème année, qui s’est tenue du 21 au 25 juillet, à Maputo Mozambique). Le RUFORUM regroupe des universités d’Afrique de l’Est et du Sud, qui sont représentées par leurs Facultés ou Ecoles supérieures en sciences agronomiques, ainsi que divers partenaires régionaux et internationaux.

L’Université d’Antananarivo, institution francophone, a pu intégrer le réseau en profitant des opportunités offertes par la
mise en place du système LMD au niveau de l’ESSA. Elle a été représentée à cet événement par une délégation
conduite par le Vice-Président chargé des Relations Internationales, du Partenariat et des TIC, Pr Joelisoa Ratsirarson, composée du Directeur de l’Ecole Supérieure des Sciences Agronomiques (ESSA), Pr Jean Rasoarahona, et de son assesseur chargé des relations extérieures et partenariat, Dr Fanja Fawbush-Razafimbelo.

La conférence a atteint son principal objectif : servir de plateforme de recherche dans le domaine de l’agronomie et de développement du partenariat au niveau de l’Afrique et d’autres continents, de façon à permettre des échanges de découvertes et d’expériences pour améliorer la performance du secteur agricole en Afrique. Il est acquis que les universités ont un rôle important et une responsabilité pressante pour résoudre les problèmes de l’insécurité alimentaire en Afrique subsaharienne. Ainsi, un rapprochement, voire une collaboration très étroite, doit être établie entre les universités, les secteurs privés et le gouvernement pour soutenir davantage cette institution de formation et de recherche. La cérémonie d’ouverture a vu la présence de la Présidente de la Commission de l’Union Africaine Dr Nkosazana Dlamini-Zuma, qui a promis de considérer une discussion de haut niveau sur l’importance des investissements dans l’enseignement supérieur et la recherche liés à l’agriculture, à l’occasion du prochain sommet des Chefs d’Etat de l’Union Africaine.

La conférence a vu la présence de plus de 500 participants venant de 30 pays différents, représentant tous les continents. Une grande diversité d’acteurs de par leurs domaines d’intervention liés directement au secteur agriculture.