Plus de 4000 plantules pour embellir le campus d’Ambohitsaina


L’Université d’Antananarivo sort le grand jeu. La Direction du Patrimoine et de la Logistique assurant la qualité de la vie universitaire ne lésine pas sur les moyens afin de créer un espace vert aux cours de l’université. Rappelons que la première étape à ce travail a débuté en juin 2014, les tutelles ont effectué l’inventaire des arbres. « Puisque l’université a daté depuis des décennies, des rénovations doivent être apportées surtout en matière d’embellissement et de sécurité pour les arbres. Nous voulons donc, enlever les arbres trop longs et ceux trop matures d’autant plus qu’ils peuvent causer des dangers aux étudiants et aux concernés de l’université » a expliqué le Docteur Lucien Faliniaina, Directeur des Relations Internationales, du Partenariat de l’Université d’Antananarivo. Une fois les végétaux inventoriés, ils ont effectué le défrichement des parties touffues dans chaque coin de l’espace universitaire. Le but étant d’offrir un cadre agréable et plus d’ombre aux étudiants pour faire leurs études en dehors des salles. Il s’agit également de refaire l’Université d’Antananarivo en un espace vert.


Etant donné que Rome ne s’est pas fait en un jour, le projet phare pour l’embellissement de l’espace universitaire est la construction d’un jardin botanique. Un système de reboisement innovant puisqu’il consiste en des plantations d’arbres typiquement malgaches comme le Ravinala, l’allée de baobab et tant d’autres. En tout, 4.000 plantules typiquement malgaches vont être cultivées pour le reboisement de l’université. Bref, la Direction du Patrimoine et de la Logistique, en collaboration avec le Département Forêt et l’ONG Graine de Vie sont en train de révolutionner le reboisement. Les premières retombées sont attendues d’ici, 3 à 5 ans. Un grand exemple à prendre pour les protecteurs de l’environnement ... 



Ornella Andriamampianina