Professeurs Titulaires - Professeurs Titulaires Honoraires : 28 nouveaux promus


2015 décrit ses fins étincelantes pour l’Université d’Antananarivo Le 10 décembre dernier, une cérémonie s’est tenue au Paon d’Or d’Ivato, pour la célébration de la Collation de Grade des Professeurs Titulaires.


 Cette cérémonie a été honorée par la présence de Marie Monique Rasoazananera, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Christian Ralijaona, secrétaire général de ce ministère, Mamy Lalatiana Andriamanarivo, ministre de la Santé publique, Pr Panja Ramanoelina Président de l’Université d’Antananarivo et Rocquie Rabemanantsoa, Présidente du Conseil d’Administration de l’Université d’Antananarivo. 



La recherche avance et elle porte ses fruits. 28 enseignants-chercheurs ont été rehaussé au grade de Professeur Titulaire. Parmi ces 28, 24 sont issus de la Faculté de Médecine.


 D’après les discours des officiels, ce stade est l’aboutissement d’un long parcours pour cette discipline. Dans son discours, en effet, la ministre de tutelle a annoncé sa fierté et ses félicitations aux nouvelles étoiles de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.


 
Elle encourage les générations qui suivent à valoriser leurs parcours dans la recherche afin d’assurer la continuité des activités dans le pays. Cette célébration porte son objectif d’une part sur la valorisation de la formation supérieure, mais aussi d’une autre part, à optimiser les résultats au niveau de la recherche scientifique.


 De même dans son discours, le Président de l’Université d’Antananarivo a présenté ses félicitations à la nouvelle promotion d’élites. Il se félicite, d’ailleurs, de la prospérité des activités de la recherche scientifique au cours de ces trois dernières années.


 Aussi, il encourage les jeunes promotions à optimiser leur méthodologie dans les travaux de recherche car un stade aussi élevé n’est accessible qu’après une longue succession d’activités de recherche et pratiques.
La gratification commande donc l’esprit chercheur, la passion et le patriotisme.


A l’issue de cette cérémonie, il a émergé que Madagascar possède des élites, « olo-manga » qui témoignent l’honneur de leur pays. Ces chercheurs méritent bien une haute considération au niveau du pays-même, car cette catégorie de personnes témoigne du développement ainsi que de la notoriété de l’enseignement supérieur. Il a été aussi annoncé que désormais, la recherche scientifique tend vers la proximité envers la communauté.
                              Tsaraina Andriamirado