Projet PAFROID : Développer le partenariat et la mobilité Sud-Sud

La cérémonie de lancement officiel du Projet PAFROID (Partenariat inter-universitaire entre l’Afrique et l’Océan-Indien pour le Développement), financé par l’Union européenne, s’est déroulée lundi 24 février 2014, à 9 heures, à la Salle du Conseil de l’Université, en présence du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Etienne Hilaire Razafindehibe, de l’Ambassadeur de l’Union européenne, Leonidas Tezapsidis, du directeur du Bureau Océan Indien de l’AUF (Agence universitaire de la Francophonie), Philippe Bataille, et des autorités universitaires, Rocquie Rabemanantsoa, Présidente du Conseil d’administration de l’UA, et Panja Ramanoelina, Président de l’UA.

Le projet PAFROID, qui a pour établissement coordonnateur l’Université d’Antananarivo, réunit actuellement 11 universités issues de 9 pays différents (Afrique du Sud, Burkina Faso, Cameroun, Comores, Maroc, Maurice, Sénégal, Togo et Madagascar) avec l’Université de La Réunion comme partenaire technique. Il vise à développer le partenariat en matière de formation et de recherche entre les établissements d’enseignement supérieur (EES) de la région océan Indien et leurs homologues des pays d’Afrique continentale.

Les résultats attendus en sont multiples : un fonctionnement effectif du système LMD européen qui est mis en place, souvent récemment, par la plupart des EES du partenariat, une amélioration de l’encadrement et de la qualité des formations, une augmentation des co-tutelles de thèse et des publications scientifiques, et de façon générale, la constitution d’un réseau durable de personnes et d’établissements impliqués dans le développement de l’enseignement supérieur en Afrique.