Projet PAFROID : Portrait d’un étudiant Togolais à Amhohitsaina


Qui est donc Kossi Paulin Kpadonou, le stagiaire à la Présidence de l’Université d’Antananarivo et à la rédaction du journal d’Ambohitsaina ?


Paulin Kpadonou est un jeune Togolais de 28 ans. Assistant de communication à l’Université de Lomé au Togo, il a été stagiaire à la Présidence de l’UA du 12 avril au 15 juin 2016.Né le 31 décembre 1988 au Togo, un pays de 56.600 km2 situé en Afrique de l’Ouest, il est titulaire d’un Baccalauréat série D en 2007, d’une Licence Professionnelle en Communication des Organisation en 2012 et présentement étudiant en 2ème année de Master Communication à l’Institut des Sciences de l’information, de la Communication et des à l’Université de Lomé. Kossi Paulin Kpadonou est Assistant de Communication, Chargé des Publications et de la Gestion du site web de l’Université de Lomé depuis 2013. Son poste est basé à la Direction de l’information, des relations extérieures et de la coopération de l’Université de Lomé.


Conformément à son cahier des charges, il a été chargé de définir, en accord avec le Directeur, la stratégie de communication de l’Université, d’établir et mettre en œuvre le Plan média des activités de l’Université, d’assurer l’activité journalistique au sein de l’équipe de communication, de concevoir et produire le newsletter de l’Université, et d’assurer les mises à jour du site web de l’Université.


Depuis le 12 avril 2016, sa présence à l’UA s’inscrit dans le cadre d’un programme de bourse de mobilité inter-universitaire ACP dénommé PAFROID. L’objectif de Kpadonou, à travers ce programme de mobilité de 2 mois, consistait surtout à confronter ses expériences pratiques en gestion de l’information, de la communication et des relations publiques en vigueur dans son institution qu’est l’Université de Lomé, à celles de l’Université d’Antananarivo, afin d’acquérir de nouvelles compétences. Il ambitionne également d’initier si possible, un accord de partenariat et de coopération inter-universitaire entre l’Université de Lomé et l’Université d’Antananarivo, et surtout d’acquérir de nouvelles compétences, capacités et expériences professionnelles utiles pour mieux contribuer à la visibilité de l’Université de Lomé.


Son stage s’est déroulé de façon rotative, au Centre Audiovisuel et Multimédia, à la Radio UA, au journal Akon’Ambohitsaina et enfin au bureau des relations Internationales de l’UA.