Promotion de la programmation 3D : motif d’investissement pour Tahiry Andriamarozakaniana

Parlez à votre ordinateur : « Proposes-moi une maquette de scène 3D, avec un canapé, deux fauteuils, une table basse, une veilleuse, un tapis, … » Bref tous ce que vous voulez. En temps réel, une application vous fournit un rendu spectaculaire. L’architecture, l’urbanisme, l’industrie, la décoration, le théâtre, le cinéma, les secteurs d’activités qui nécessitent de tel logiciel n’en manquent pas. Nul besoin de suivre un cursus de 5 années d’études pour le manier. Le grand public peut s’en servir très facilement, peut importe la langue et le niveau d’étude. Mais qui est derrière cet exploit ? Un jeune enseignant chercheur du Département de Mathématiques et Informatique, Tahiry Andriamarozakaniaina qui a suivi des études en mathématiques, sortant de la MISA, ayant un DEA de l’ENI. Sa thèse de doctorat s’articule autour de cette modélisation déclarative par texte ou voix pour ordonner une machine à fournir une scène 3D sans être un expert en infographie 3D.

Ce programme de recherche rentre dans le cadre de la coopération universitaire entre l’Université de Toulouse et de l’Université d’ Antananarivo ainsi que de l’appui de l’Ambassade de France. Heureusement que ce cerveau n’a pas fuit notre pays. Malgré la tentation d’une salaire alléchante dix fois plus qu’il touche actuellement s’il restait travailler en Europe, Tahiry a pris la décision de revenir à Madagascar dans l’objectif de promouvoir le secteur de l’enseignement et de la recherche à l’Université d’Antananarivo.

Les opportunités et les marchés en maths & info tant au niveau national qu’international sont immenses mais très peu arrive à les percer. Il fait alors beaucoup d’efforts pour transférer ses savoirs aux juniors. Ceux qui ont de très bonnes bases en matières scientifiques pourront creuser dans ce domaine. Reste à savoir, qui osera défier son niveau ? Insensé qui ne fera pas mieux que son père ! Et dans notre cas, c’est faire mieux que son frère ainé.