Rentrée universitaire 2013-2014 : Certains établissements de l’Université d’Antananarivo ont déjà entamé l’année académique


Rentrée universitaire 2013-2014


Certains établissements de l’Université d’Antananarivo ont déjà entamé l’année académique 2013-2014, à l’instar de la Faculté de Médecine le 03 février dernier. Par contre, il reste encore plusieurs départements qui viennent tout juste d’afficher les résultats des examens, tandis que d’autres sont en phase de préparation de la session de rattrapage.


Officiellement, …


D’après les explications de Roger Randrianja, Vice-Président chargé de la Formation et de Recherche : « Un arrêté a fixé la rentrée solennelle de l’Université d’Antananarivo au début du mois de février 2014. Cependant, il appartient à chaque établissement de définir son propre calendrier ».


La faculté de Médecine a pu respecter le calendrier officiel en ce sens où elle a terminé l’année académique précédente à temps. « Nous avons fait des efforts pour terminer à temps le programme pédagogique. La rentrée définitive au sein de notre Faculté a donc été déterminée à la date du 03 février 2014. Et de préciser qu’ « il serait plus convenable si les prochaines rentrées universitaires commençaient tous les mois de Septembre ou Octobre comme auparavant », a expliqué Charles Bruno Randrianjafiarimanana, Secrétaire principal.


Quelques retardataires


D’autres Facultés n’ont pas pu se conformer au calendrier officiel. Et pour cause, elles ont rencontré des problèmes par rapport au budget de fonctionnement, mais également en ce qui concerne le programme pédagogique.


Ainsi, la Faculté de Droit, d’Economie, de Gestion et de Sociologie, et l’Ecole Supérieure de des Sciences agronomiques entameront le cours ce mois-ci. De son côté, la Faculté des Lettres et Sciences Humaines et la Faculté des Sciences envisagent la prochaine rentrée pour ce mois de mai. Comme l’affirme Zoly Rakotoniera, Doyen par intérim de la FLSH, « certains départements n’ont pas terminé la session de rattrapage ».


Les étudiants s’expriment


Vis-à-vis de cela, certains étudiants en profitent pour travailler ou effectuer d’autres activités. Un étudiant du Département d’Etudes Françaises et Francophones (DEFF) a déclaré que « ce retard me permet d’améliorer mes connaissances linguistiques en participant à des cours de langue ». D’autres considèrent cette situation comme inconvenante. Ils pensent effectivement, que les étudiants des autres facultés sont plus avantagés étant donné qu’ils ont déjà entamé l’année universitaire depuis belle lurette.