Système LMD Tout ce qu’il faut savoir !


Mobilité, attractivité et lisibilité sont les trois concepts de la réforme LMD. Déjà en vigueur dans les universités anglo-saxonnes, anglophones, et européennes, à travers le mouvement connu sous le nom de « processus de Bologne », le système de certification et de catégorisation des diplômes en trois grades, Licence-Master-Doctorat ou LMD est définitif à l’Université d’Antananarivo depuis 2015.Le point de départ du système LMD à l’UA a été le décret n°2008-179/MENRES du 15 février 2008 portant réforme du système de !’Enseignement Supérieur et de la Recherche en vue de la mise en place du système « Licence Master- Doctorat », puis le décret ministériel n°2012-831 de janvier 2012, fixant l’échéance du basculement total dans le système LMD au plus tard à la rentrée universitaire 2013-2014.


Quelles sont les offres de formations diplômantes proposées par l’UA ? Qu’est-ce qu’un domaine de formation, le grade, la mention, le parcours, et une unité d’enseignement créditée ? La mise en œuvre du système LMD à l’UA a connu une série de changements remarquables entre 2010-2014.D’abord, la semestrialisation des « programmes d’enseignements » devenus « parcours ». Ensuite, le système de crédits capitalisables est instauré, avec l’introduction des Unités d’Enseignement (UE) que chaque étudiant est tenu de valider. Puis, progressivement, des efforts d’attribution de crédits aux UE et l’obligation pour les enseignants d’évaluer plusieurs fois les étudiants. Au minimum deux notes : une note de classe et une note d’examens sont exigées de l’enseignant pour que l’UE soit validé. Désormais, le cursus de l’étudiant est organisé en trois (3) grades, Licence Master- Doctorat.


« Le système de formation à /’UA est caractérisé par des offres de formations organisées en domaines pluridisciplinaires, comportant des parcours diversifiés, avec une architecture basée sur trois grades : Licence (3ans), Master (5ans), Doctorat (Bans) », nous indique le Pr Laurence Raharimalala, Responsable du Système LMD à l’UA. En tout, 119 mentions dont 57 au grade
Licence, 59 au grade Master et 3 au grade Doctorat sont actuellement disponibles à l’UA. Ces offres de formations sont réparties dans 6 domaines de formations, notamment Sciences de la Santé, Sciences de la Société, Sciences de !’Education, Arts, Lettres et Sciences Humaines (ALSH), Sciences de l’ingénieur, Sciences et Technologie (ST). L’offre de formation à l’UA est l’ensemble des Parcours proposés par un établissement en formation initiale, continue ou en alternance. Le parcours est formé d’un ensemble d’unités d’enseignement (UE) réparties de façon semestrielle. Chacune des UE a une valeur définie en Crédits capitalisables de façon croissante et cohérente pour valider un diplôme LMD dans un domaine de formation (métier) déterminé. Le Domaine de formation recouvre plusieurs disciplines ou parcours, notamment professionnelles. Il est subdivisé en Grade, Mention, et Parcours/Spécialité.


Alors que la mention précise la particularité de l’enseignement suivi par l’apprenant dans un domaine de formation donné, le parcours/spécialité précise son profil final de sortie, ses connaissances et compétences acquises en vue de son insertion professionnelle ou la poursuite de ses études. On dénombre en tout 137 parcours dont 34 professionnelles au grade Licence à l’UA. 162 parcours Master dont 17 professionnel et 3 parcours au grade Doctorat. Il faut noter que c’est au niveau du grade, qu’il est précisé si le parcours est professionnel ou non. Ainsi, un étudiant qui sort avec une Licence Professionnelle en Science et Technologie, peut avoir pour Mention Physique et Applications, et Spécialité Ingénierie en physique des signaux et systèmes. Ou encore, un étudiant sorti avec une Licence en ALSH, aurait pour Mention Etude de la Langue et culture chinoise, et comme Spécialité Langue et culture chinoise-appliquée.


Les avantages offerts par le système LMD tournent notamment autour de la capitalisation à vie des crédits validés, la flexibilité dans le choix du parcours de l’étudiant et la transférabilité des UE acquises lors d’études effectuées hors de l’établissement d’origine.