TIC investissements : Un faible impact socio-économique

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont incontournables. Leurs contributions s’articulent
autour de l’expansion économique, la rationalisation de l’agriculture, l’aide aux processus de démocratisation ou encore
l’amélioration des systèmes de santé et d’éducation. Les études ont établi qu’une augmentation de 1% du capital TIC entraîne une augmentation de 0,297% du PIB. Nirina Randrianjafy, diplômé ès sciences économiques, soutient l’affirmation. Les problèmes émanent de la fracture numérique et de l’incapacité de bon nombre de la population à exploiter les possibilités offertes par les TIC. Dès lors, on attend des pouvoirs publics un régime fiscal incitatif, pour faciliter l’implantation des TIC et multiplier les centres de formation authentiques.