GDHD


RANDRIANANTENAINA Heriniaina Vincent C. Arthur

Contribution à l’étude de valorisation des déchets de la chromite

Encouragé par ces résultats et après prise de contact auprès de la SECREN, du Ministère des Mines et des industries stratégiques, et Monsieur le Professeur RAMOROSON, à l’Ecole Supérieur Polytechnique d’Antsiranana, Monsieur le Professeur RAKOTOMARIA Etienne m’a encouragé à poursuivre les travaux dans ce domaine pour aboutir à une thèse de doctorat, en poussant les recherches vers la réalisation d’une petite unité pilote.Précisons cette notion d’unité pilote.

Dans la perspective d’application d’un résultat de recherche obtenu au laboratoire, il est généralement indispensable de passer par une étape de « production pilote » pour préparer l’étape de production réelle à l’échelle industrielle. Une « opération pilote » est une production réelle, mais à petite échelle, pour adapter les méthodes établies au niveau du laboratoire à une échelle permettant de prévoir les problèmes techniques et les coûts, les qualités, … susceptibles d’être rencontré à l’échelon industriel et de préparer les choix technico économiques futures dans les projets d’investissements industriels réels.



Telecharger
Nom : RANDRIANANTENAINA

Prénom-s : Heriniaina Vincent C. Arthur

Finalité :

Encouragé par ces résultats et après prise de contact auprès de la SECREN, du Ministère des Mines et des industries stratégiques, et Monsieur le Professeur RAMOROSON, à l’Ecole Supérieur Polytechnique d’Antsiranana, Monsieur le Professeur RAKOTOMARIA Etienne m’a encouragé à poursuivre les travaux dans ce domaine pour aboutir à une thèse de doctorat, en poussant les recherches vers la réalisation d’une petite unité pilote.Précisons cette notion d’unité pilote.

Dans la perspective d’application d’un résultat de recherche obtenu au laboratoire, il est généralement indispensable de passer par une étape de « production pilote » pour préparer l’étape de production réelle à l’échelle industrielle. Une « opération pilote » est une production réelle, mais à petite échelle, pour adapter les méthodes établies au niveau du laboratoire à une échelle permettant de prévoir les problèmes techniques et les coûts, les qualités, … susceptibles d’être rencontré à l’échelon industriel et de préparer les choix technico économiques futures dans les projets d’investissements industriels réels.



Problématique :


Hypothèses :


Méthodologie :


Plan de travail et chronogramme :



Objectifs scientifiques :


Objectifs scientifiques escomptés après le stage :


Signature de l’Etudiant


Signature et avis de l’Encadreur académique